« Et bien, si c’est vraiment la relation geste/image/son qui t’intéresse,
soit tu t’orientes vers la performance,
soit tu t’arranges pour développer
des apps destinés à téléphones-très-chers-dotés-d’un-accéléromètre-entre-autres »,
se dit-elle à elle-même, dans un souci de pédagogie perfectible.

Elle eut envie de se répondre qu’elle se sentait aussi
mal à l’aise sur scène que devant une ligne de code,
mais rien n’y fit, elle ne voulait rien s’entendre dire.
Le différend fut sévère.
Elle ne se parla plus durant des jours entiers.
La rupture fut irrémédiable.
Un jour, on perdit sa trace dans une usine de trampolines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.