Connaître/reconnaître par frederique santune

Avant de cliquer sur l’image, veuillez télécharger le lecteur Shockwave Director ici

Portrait
[250 ko]

Des images projetées sur un visage; des portraits du passé sur des traits du présent. Questionnement sur l’Identité individuelle, le résumé d’une personne.

D’après un texte ré-interprété de Pascal :

« Celui qui aime quelqu’un à cause de sa beauté, l’aime-t-il ? Non : car la petite vérole, qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu’il ne l’aimera plus.
Et si on m’aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m’aime-t-on moi ? Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même. Où donc est ce moi, s’il n’est ni dans le corps ni dans l’âme ? Et comment aimer le corps ou l’âme, sinon pour ces qualités, qui ne sont point ce qui fait le moi, puisqu’elles sont périssables ? Car aimerait-on la substance de l’âme d’une personne, abstraitement, et quelques qualités qui y fussent ? Cela ne se peut, et serait injuste. On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités

[Qu’on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n’aime personne que pour des qualités empruntées] »

PASCAL. Pensées.

Les commentaires sont fermés.