Vidéo 3 min. 38 sec.
Conception/Réalisation: Srédérique Fantune

Il y aura, on y verra
Il y aura foule
mais il y aura place,
des esconses, des endroits d’exception,
des lieux précieux en tête d’épingle,
du piquant à tous les étages,
des messages secrets tout terrain,
des alliages parfaits à partir de rien.

Des planches, des saluts, des ressorts,
il y aura rebond,
repos
recognition
reconnaitre une scie
au son
de seul son ré

Des mots qui changent de visages,
la juste mesure des choses et
peut-être même un peu plus,
peu t’aiment, maître, les pays sages sont cactus

Il y aura des idées d’arbres,
des idées en suspension, des idées en vol,
des idées en racines,
des idées de pierre et des idées de plomb,
des idées sommeil, des idées avions
Le temps n’aura pas de dents

Il y aura la mer imaginaire
des pensées flottantes à la Lune,
un port-sélène dans un mat-bassin d’elle et faon.

Des bigorneaux biscornus
qui ressembleront à des crapaud trapus, des taureaux crépus à des tourtereaux déchus et des souris déçues:
le temps n’aura pas de dents;
pas d’ogre menteur, pas de phagocyteur orgueilleux, pas d’odieux pleureux,
juste l’ondulation des « oh »
écho et cie, ceux-là;
le canon des « ça non »
(définitis et absconds)
ne mettra plus les longues soirées d’hiver à l’envers,
il y aura des puits, des « encore »,
des sans fond et des surfaces,
l’air cru, l’heure suspendue perméable,
l’heure tenace, l’air poreux,
le silence d’après les « ah »
et la jubilation du
« voilà »

EN

Without a Spherical Tannin at the edge

There will be… we’ll see…
there’ll be a crowd
but there’ll be room
some hidden tiny dark places, some exceptional places
some precious places on the head of a pin
spicy at every level,
secret messages of all type
perfect mixtures from nothing
some boards, greetings, spring
they’ll rebound
rest
recognition
recognise a saw
by the sound
of its own key of C,
Words that change faces
the fair measure of things and
maybe even a little more
“few like you, mastOr, the wise landscapes are cactus”

There’ll be ideas of trees,
ideas in light, ideas in flight,
ideas in roots,
ideas of log and ideas of lead,
ideas of sleep, ideas of planes.
Time will not have any teeth.

There will be an imaginary sea,
thoughts floating to the moon
a porcelain harbour in an awkward basin in an elefant china shop

Quirky periwinkles which resemble hefty toads,
fuzzy bulls which resemble fallen lovebirds and massively desapointed mice.
Time will not have any thief;

No lying ogre, no overproud phagoc-eater, no heinous lamenter,
only the undulation of the « oh »
echo and all in a hole:
the chant of « it can’t »
(definitive but undefined)
don’t put the long winter evenings upside down anymore
There’ll be wells, there’ll be « so well »,
There will be things without bottom, without surface,
rare raw air, permeable hour suspended,
a tenacious hour, porous air,
the silence after the « ah »
and the jubilation of
« voilà »

[Thx 2 Garrett Lynch]

2 réponses à “Sans Tanin Sphérique”

  1. […] → Sans Tanin Sphérique à la limite (3 min. 39 sec. […]

  2. […] Sans Tanin Sphérique, une vidéo de Srédérique Fantune: [+]. […]